Tous les jours je commence tous les jours je craque et j'échoue... — MyFitnessPal.com

Compteur de calories

Vous consultez actuellement les forums en:

Tous les jours je commence tous les jours je craque et j'échoue...

natc72nnatc72n Messages: 3Member Member Messages: 3Member Member
Bonjour
Tout mon problème est dans le titre
Pourquoi je n'y arrive pas et la moindre tentation je craque ... J'en ai même honte alors que je sais que j'ai absolument besoin de perdre...

Réponses

  • JessicaYoupiJessicaYoupi Messages: 80Member Member Messages: 80Member Member
    As-tu demandé ce que tu dois manger sur le post "combien de calories"?
    Le quota donné par JL laisse de la place aux petits plaisirs tout en permettant de perdre du poids.L'appli donne un quota souvent bien trop bas, c'est frustrant, donc craquages...

    Cherche aussi sur internet un tableau des "index glycémiques" des aliments, et privilégie les plus bas : ceux-là calent bien et évitent aussi les craquages.
    Les amandes, par exemples, sont très caloriques mais excellentes pour couper court aux petites faims. Faut pas hésiter à s'en faire quelques-unes.

    Enfin, le cerveau confond faim et soif, quand ça te prend bois d'abord un grand verre d'eau et attend 5mn pour voir.

    Enfin, si c'est un problème plus psy, n'hésite pas à te faire aider !
    16 oct. modifié
  • pushpulllpushpulll Messages: 983Member Member Messages: 983Member Member
    Il faut déjà te demander pourquoi tu veux perdre du poids. Qu'est-ce qui te motive ? C'est ton choix ou c'est une pression extérieure ?
    Si les choses ne viennent pas profondément de toi, c'est clairement voué à l'échec.

    Après seulement tu pourras identifier s'il y a un problème de méthode.
  • Armelle684Armelle684 Messages: 24Member Member Messages: 24Member Member
    Je suis un peu comme toi en ce moment...
    D ailleurs je avais mme laisser l appli de côté...
    Et là cet après-midi j' ai craqué et mangé... Pr pas dire bouffé...et adieu les bonnes résolutions depuis lundi.....
    Mais on va se ressaisir...se remotiver et y arriver.
    Ne baissons pas les bras
    Courage
    Et craquer c est pas grave
  • FroidunordFroidunord Messages: 47Member Member Messages: 47Member Member
    Salut,
    Est-ce que tu te prive de certains aliments ? Ça peut être frustrant et mener à l’échec les privations d’aliments plaisirs habituels.
    Tes habitudes alimentaires pourront difficilement changer du jour au lendemain, dans un premier temps essaie juste de tenir le maximum de jours par semaines dans la fourchette calorique légèrement en dessous de ta DEJ et de ne pas dépasser la DEJ. Autorise toi tes aliments plaisirs habituels (même si c’est du chocobon / Nutella / chips) mais limite les quantités par l’achat de petites portions pour être moins tenté de consommer davantage et en pesant les aliments.
    Je faisais ça au début, et à force de peser les aliments on finit par vraiment se rendre compte qu’une petite portion d’un aliment plaisir est très calorique, à présent j’ai toujours des fruits en alternative à la maison, c’est sucré, une plus grande quantité pour le même nombre de calories et plus sain ; parfois j’arrive à choisir le fruit plutôt que le(s) carré(s) de chocolat 😆, ça cale davantage et l’envie du chocolat passe comme çà certaines fois.
    16 oct. modifié
  • valeriejuliette33valeriejuliette33 Messages: 7Member Member Messages: 7Member Member
    Très certainement tu fais comme moi tu craques quant ca va pas...j ai commencé l appli en juillet et je n ai perdu que 1kilo je craque régulièrement pour essayer de m aider je démarre avec une nutritionniste en plus de l application. Je craque principalement sur le sucré et je ne sais pas par quoi le remplacer pour avoir la même sensation que du chocolat sans avoir les calories et tout le mauvais qui va avec ...si vous avez des conseils je suis preneuse...
  • CalhambreCalhambre Messages: 80Member Member Messages: 80Member Member
    Coucou,
    Adepte du craquage Bonjour!
    Je suis dans le même cas.

    Valériejuliette le chocolat noir est pas mauvais, depuis que je ne prend que du très bon (et cher) je craque sur autre chose XD
  • mikeetmanumikeetmanu Messages: 82Member Member Messages: 82Member Member
    > @valeriejuliette33 a dit :
    > Très certainement tu fais comme moi tu craques quant ca va pas...j ai commencé l appli en juillet et je n ai perdu que 1kilo je craque régulièrement pour essayer de m aider je démarre avec une nutritionniste en plus de l application. Je craque principalement sur le sucré et je ne sais pas par quoi le remplacer pour avoir la même sensation que du chocolat sans avoir les calories et tout le mauvais qui va avec ...si vous avez des conseils je suis preneuse...

    Ah la là on est toute les memes le chocolat 😉 pourtant tous est ds la tête si tu te prépare tu arriveras a ne pas craquer l eau les fruits et ta brosse à dents dont tes alliés j suis sur tu va y arriver j ai repris y a un peu plus d un mois a fond en me faisant plaisir de temps en temps et j ai perdu 5 kg déjà courage et dit toi qu on est toute ds le même sac 👍
  • CalhambreCalhambre Messages: 80Member Member Messages: 80Member Member
    Mikeetmanu pour avoir testé toutes les astuces pour éviter les craquages je peux vous assurer que sur les complusions alimentaires elles ne fonctionnent pas.
    Par contre une auto analyse en début de craquage et s'autoriser une petite portion de l'aliment mais de bonne qualité ça fonctionne mieux.
    Cela vaut pour les compulsion qui sont un trouble certes mais on m'a longtemps dis que ce que je fesait était du craquage avant de mettre le vrai mot dessus.
  • MarikaRillonMarikaRillon Messages: 23Member Member Messages: 23Member Member
    Les petites choses qui m'aident même en cas de craquage :smiley:

    TOUT noter dans le journal (on peut pas faire l'autruche)
    Me remémorer en boucle mes objectifs et les moments où j'ai été fière de tenir bon
    Manger en toute fin de repas et en petite quantité des aliments que j'aime mais qui ne doivent pas être consommés en excès (comme du chocolat), quand on n'a plus faim on en profite mieux et je garde un petit plaisir par repas.
    Boire régulièrement

    Une fois les premiers résultats visibles et les habitudes installées c'est plus facile, tiens bon :smile:
  • EmmanuelleLebay02EmmanuelleLebay02 Messages: 1Member Member Messages: 1Member Member
    Bonjour, sachez que je suis pareil. Il y'a un an je faisais 70kg, et j'avais commencé a utiliser MFP quelques mois avant, je partais de 86kg de base. Bref j'ai fêté un anniversaire l'année dernière et j'ai arrêté mon rééquilibrage. Tous les jours je me dis, demain je m'y remets, et ça fait un an que je fais ça... Donc résultat je suis à 81kg ! 11kg de pris pour rien...
  • ThreeSixBackThreeSixBack Messages: 105Member Member Messages: 105Member Member
    Bonjour
    Mon point de vue ;
    Tout simplement pas l'envie de changer.
    Quand ont peut ont veut ,et non l'inverse. C'est psychologique.
  • pushpulllpushpulll Messages: 983Member Member Messages: 983Member Member
    ThreeSixBack a écrit: »
    Bonjour
    Mon point de vue ;
    Tout simplement pas l'envie de changer.
    Quand ont peut ont veut ,et non l'inverse. C'est psychologique.

    Je ne serai pas aussi radical. ^^'
    Disons que l'important est de se poser effectivement la question du "pourquoi je veux changer". De sa motivation profonde. Si celle-ci est solide, elle devrait pouvoir permettre de maintenir ou reprendre le cap quand ça dérape.
    Par contre, si cela n'est pas suffisant, il y a peut-être d'autres troubles non identifiés. Et là, ça mérite de se pencher sur le sujet.
  • etoile64200etoile64200 Messages: 296Member Member Messages: 296Member Member
    Oui, il y a souvent des "contre-motivations" profondes dont on n'a pas forcément conscience, mais qui peuvent empêcher le changement.

    Le surpoids peut être une "protection" contre les regards extérieurs, la nourriture un remède contre les émotions... Si ce n'est pas identifié et "traité", ce sera forcément voué à l'échec, c'est comme essayer de faire courir quelqu'un avec une jambe cassée...
  • CalhambreCalhambre Messages: 80Member Member Messages: 80Member Member
    Je pense que lister les pour et contre du changement, ici de poids, peut aider.
    Ensuite noter les raisons des rechutes, journée difficile, sensation de faim mal supporté, une remarque, un regard, une émotion.
    Et se reprendre en relisant les raisons de me faire et pourquoi pas quelques lignes motivantes.

    En connaissant les situations à risque on pourra trouver des contres.
  • Hoder2017Hoder2017 Messages: 111Member Member Messages: 111Member Member
    etoile64200 a écrit: »
    Oui, il y a souvent des "contre-motivations" profondes dont on n'a pas forcément conscience, mais qui peuvent empêcher le changement.

    Le surpoids peut être une "protection" contre les regards extérieurs, la nourriture un remède contre les émotions... Si ce n'est pas identifié et "traité", ce sera forcément voué à l'échec, c'est comme essayer de faire courir quelqu'un avec une jambe cassée...

    Absolument d'accord avec cette analyse. Je m'y retrouve complètement en tout cas. J'ai longtemps et inconsciemment utilisé mes kilos en trop comme une protection contre le monde extérieur et j'ai (encore trop souvent) le réflexe de "l'aliment doudou" qui aide à faire passer un moment un peu raide. Des motivations à mincir j'en avais plus qu'il ne m'en fallait mais les craintes enfouies m'empêchaient d'avancer et m'incitaient à utiliser les prétextes habituels pour expliquer les échecs répétés : "moi de toutes façons, je regarde une vitrine de boulangerie j'ai déjà pris un kilo !", "je fais attention mais ça ne marche pas ! Du coup autant y aller franco et manger n'importe quoi !", "Un de plus un de moins, au point où j'en suis...".

    Je crois que mon déclic s'est fait quand j'ai commencé à admettre que mon armure de bourrelets commençait à m'handicaper plus qu'elle ne me protégeait. Que la vulnérabilité que je craignais si je venais à mincir n'était en fait pas une fatalité et qu'une des solutions était peut-être de me renforcer. Ajouté à ça les difficultés habituelles du surpoids : essoufflement rapide, analyses sanguines qui commencent à frôler le taux de cholestérol problématique et le diabète de type 2, les petits ennuis du quotidien (couper ses ongles de pied, hésiter à s'asseoir dans un hamac ou sur une chaise en plastique par exemple). Et surtout, surtout, le clou du spectacle et la cerise moisie sur le gâteau un peu rance, j'ai nommé, l'apnée du sommeil et sa machine avec masque pour la nuit. Je la hais tellement de tout mon cœur cette machine que si perdre 20kg pouvait me donner une micro chance de m'en débarrasser, alors je devais trouver d'autres stratégies pour me sentir en sécurité que celle d'empiler les kilos et d'agrandir la taille de mes fringues année après année.

    C'est là que je suis tombée sur cette application, au moment où on m'a installé la machine. Et la grande force de MFP, pour ce qui me concerne en tout cas mais j'ai lu ici et là que je n'étais pas seule à y trouver ce bénéfice, c'est ce truc de savoir où on en est caloriquement dans notre journée/semaine. Pour moi ça change tout parce que du coup je mange absolument ce que je veux, même des frites (tous les lundis à la cantoche ! ), ou des sandwiches quand je ne peux pas faire autrement et je fais rentrer tous ce que j'ingère dans le calcul en rusant pour ne pas dépasser ce qui m'est préconisé. Pour la première fois de ma vie d'adulte (j'étais mince jusqu'à la fin de l'adolescence) je me suis rendue capable de m'arrêter ou de me servir moins (mais suffisamment quand même c'est ça qui est bien) parce que les chiffres parlent et que 20 grammes de pâtes en plus ou en moins, dans l'assiette c'est pas si énorme mais dans le compteur ça change tout. La communauté a fait le reste pour me garder motivée et si des fois il m'arrive de trébucher, depuis que j'ai découvert ce forum en complément de l'application, je ne suis plus jamais tombée dans le gouffre et ça c'est assez extraordinaire.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.