Phrases assassines... - Page 11 — MyFitnessPal.com

Compteur de calories

Forums Bavardage
Vous consultez actuellement les forums en:

Phrases assassines...

15678911»

Réponses

  • AnnnOnimeeeeeAnnnOnimeeeee Member Messages: 337 Member Member Messages: 337 Member
    Course ELA de ce matin, ma popine et moi, je sors " bon je vais poser mon portable car dans ma poche il me fait descendre le survêt " elle me répond " t'as qu'à arrêter d'être trop mince toi aussi ! " Et rajoute " non j'déconne je dis ça parce que je suis jalouse mdr"
    J'adore ma popinette :D la vrai franchise comme on l'aime
  • lofettelofette Member Messages: 140 Member Member Messages: 140 Member
    Les auteurs de petites phrases assassines se prennent parfois un retour de karma dans la face.

    Fin septembre, une collègue, pourtant au régime ultra sec donc mal placée pour parler, est venue me sortir que quand même j'avais une sale tête et qu'il fallait que je stoppe le régime.
    "Euh ok, Machine, mais en fait je fais des repas équilibrés... C'est juste que je perds toujours très vite des joues en 1er... Rappelle moi ce que tu as mangé ce midi au fait ? Rien, n'est-ce pas ? >:) "
    Quelques jours après, j'ai eu un problème de santé sans aucun rapport avec mon rééquilibrage alimentaire et donc arrêt plusieurs jours avec examens médicaux. A mon retour, j'ai eu le plaisir d'apprendre qu'elle avait été baver devant notre chef que c'était sûrement à cause de mon régime et du sport, et qu'heureusement un collègue qui déjeune avec moi à la cantine l'avait remis à sa place en disant que je mangeais normalement.
    Du coup, quand j'ai eu les résultats de ma prise de sang : " Ah au fait Machine ! J'ai eu les résultats de ma prise de sang. Comme tu t'inquiètes de ma santé au point de l'évoquer devant notre N+1 (qui était dans le bureau à ce moment là sinon c'est pas drôle), sache que je n'ai aucune carence alimentaire et que je pète la forme >:) "
    Elle ne savait plus où se mettre du coup :D

    Et la partie vraiment comique... Elle a passé une prise de sang récemment. Qui c'est qui est hyper carencée et en arrêt à cause de ça ? o:)
  • najema1825najema1825 Member Messages: 225 Member Member Messages: 225 Member
    Une phrase de mon ex !!
    « Mais pourquoi tu manges la peau du poulet tu n’es pas assez grosse? »
    Quand il me voit maintenant il s’en mord les doigts 😇🤪
  • GabrielleDeschainGabrielleDeschain Member Messages: 22 Member Member Messages: 22 Member
    De la part d'une copine après avoir perdu beaucoup de poids
    - "ah bien, voilà, maintenant tu es NORMALE".
    ...AH?
  • MarikaRillonMarikaRillon Member Messages: 23 Member Member Messages: 23 Member
    La pire pour moi c'est "tu vas tout reprendre dans deux ans". En général je réponds "peut-être mais c'est toujours deux ans de gagnés à ne pas prendre de poids".

    Sinon les classiques : "t'es pas grosse/t'es très bien comme ça", le "très culpabilisant "si toi tu es grosses alors moi je suis énorme" (de la part de personnes plus corpulentes que moi), etc.
    Ce à quoi je réponds que je me préfère moi-même plus mince et bien musclée, et que ça ne concerne que moi.
  • SoinsSanteSoinsSante Member Messages: 12 Member Member Messages: 12 Member
    MarikaRillon a écrit: »
    La pire pour moi c'est "tu vas tout reprendre dans deux ans". En général je réponds "peut-être mais c'est toujours deux ans de gagnés à ne pas prendre de poids".

    Sinon les classiques : "t'es pas grosse/t'es très bien comme ça", le "très culpabilisant "si toi tu es grosses alors moi je suis énorme" (de la part de personnes plus corpulentes que moi), etc.
    Ce à quoi je réponds que je me préfère moi-même plus mince et bien musclée, et que ça ne concerne que moi.
    Pour avoir moi-même déjà rétorqué l'une de ces phrases classiques à une personne moins corpulente que moi, je pense que le contexte importe pour apprécier de qui émane la phrase blessante.

    Il y a quelques années, alors que j'étais en situation d'obésité importante, d'entendre une collègue mince (avec un poids santé et tout au plus 2-3 kilos à perdre pour n'avoir presqu'aucun gras autour de ses os) se plaindre de devenir une baleine, c'était pour le moins indélicat pour moi. Autour de la table lors de notre dîner partagé, le malaise était palpable et on regardait en douce ma réaction. Je lui ai dit quelque chose comme : si tu deviens une baleine, je suis quoi selon toi?

    La ligne peut être mince entre exprimer que l'on se sent mal dans sa peau et utiliser des termes qui peuvent blesser d'autres personnes autour. Dans l'exemple que je donne, le terme péjoratif utilisé visait à traduire son mal-être, je le comprends, mais il était exprimé sans tenir compte des personnes autour. C'est légitime de s'exprimer mais ça peut s'avérer indélicat, voire blessant, s'il y a pas un peu d'empathie pour qui vit pire... C'est comme se plaindre exagérément d'une égratignure au chevet d'une personne mourante...

    Et c'est sans compter les personnes minces qui perdent 3 kilos et qui croient savoir, mieux que la personne concernée, ce que c'est d'avoir à en perdre 30.
  • JL37540JL37540 Member, MFP Moderator, Greeter Messages: 2,541 MFP Moderator Member, MFP Moderator, Greeter Messages: 2,541 MFP Moderator
    SoinsSante a écrit: »
    MarikaRillon a écrit: »
    La pire pour moi c'est "tu vas tout reprendre dans deux ans". En général je réponds "peut-être mais c'est toujours deux ans de gagnés à ne pas prendre de poids".

    Sinon les classiques : "t'es pas grosse/t'es très bien comme ça", le "très culpabilisant "si toi tu es grosses alors moi je suis énorme" (de la part de personnes plus corpulentes que moi), etc.
    Ce à quoi je réponds que je me préfère moi-même plus mince et bien musclée, et que ça ne concerne que moi.
    Pour avoir moi-même déjà rétorqué l'une de ces phrases classiques à une personne moins corpulente que moi, je pense que le contexte importe pour apprécier de qui émane la phrase blessante.

    Il y a quelques années, alors que j'étais en situation d'obésité importante, d'entendre une collègue mince (avec un poids santé et tout au plus 2-3 kilos à perdre pour n'avoir presqu'aucun gras autour de ses os) se plaindre de devenir une baleine, c'était pour le moins indélicat pour moi. Autour de la table lors de notre dîner partagé, le malaise était palpable et on regardait en douce ma réaction. Je lui ai dit quelque chose comme : si tu deviens une baleine, je suis quoi selon toi?

    La ligne peut être mince entre exprimer que l'on se sent mal dans sa peau et utiliser des termes qui peuvent blesser d'autres personnes autour. Dans l'exemple que je donne, le terme péjoratif utilisé visait à traduire son mal-être, je le comprends, mais il était exprimé sans tenir compte des personnes autour. C'est légitime de s'exprimer mais ça peut s'avérer indélicat, voire blessant, s'il y a pas un peu d'empathie pour qui vit pire... C'est comme se plaindre exagérément d'une égratignure au chevet d'une personne mourante...

    Et c'est sans compter les personnes minces qui perdent 3 kilos et qui croient savoir, mieux que la personne concernée, ce que c'est d'avoir à en perdre 30.

    Le poids est un sujet sensible, pour tout le monde. Certaines personnes n'ayant que 2 ou 3 kilos en trop peuvent le vivre bien plus mal que d'autres qui veulent en perdre 30. Si il y a bien qq chose qu'on peut observer, c'est que le nombre de kilos en trop (ou en moins) n'est pas forcément proportionnel au mal-être ressenti.


  • SoinsSanteSoinsSante Member Messages: 12 Member Member Messages: 12 Member
    JL37540 a écrit: »
    SoinsSante a écrit: »
    MarikaRillon a écrit: »
    La pire pour moi c'est "tu vas tout reprendre dans deux ans". En général je réponds "peut-être mais c'est toujours deux ans de gagnés à ne pas prendre de poids".

    Sinon les classiques : "t'es pas grosse/t'es très bien comme ça", le "très culpabilisant "si toi tu es grosses alors moi je suis énorme" (de la part de personnes plus corpulentes que moi), etc.
    Ce à quoi je réponds que je me préfère moi-même plus mince et bien musclée, et que ça ne concerne que moi.
    Pour avoir moi-même déjà rétorqué l'une de ces phrases classiques à une personne moins corpulente que moi, je pense que le contexte importe pour apprécier de qui émane la phrase blessante.

    Il y a quelques années, alors que j'étais en situation d'obésité importante, d'entendre une collègue mince (avec un poids santé et tout au plus 2-3 kilos à perdre pour n'avoir presqu'aucun gras autour de ses os) se plaindre de devenir une baleine, c'était pour le moins indélicat pour moi. Autour de la table lors de notre dîner partagé, le malaise était palpable et on regardait en douce ma réaction. Je lui ai dit quelque chose comme : si tu deviens une baleine, je suis quoi selon toi?

    La ligne peut être mince entre exprimer que l'on se sent mal dans sa peau et utiliser des termes qui peuvent blesser d'autres personnes autour. Dans l'exemple que je donne, le terme péjoratif utilisé visait à traduire son mal-être, je le comprends, mais il était exprimé sans tenir compte des personnes autour. C'est légitime de s'exprimer mais ça peut s'avérer indélicat, voire blessant, s'il y a pas un peu d'empathie pour qui vit pire... C'est comme se plaindre exagérément d'une égratignure au chevet d'une personne mourante...

    Et c'est sans compter les personnes minces qui perdent 3 kilos et qui croient savoir, mieux que la personne concernée, ce que c'est d'avoir à en perdre 30.

    Le poids est un sujet sensible, pour tout le monde. Certaines personnes n'ayant que 2 ou 3 kilos en trop peuvent le vivre bien plus mal que d'autres qui veulent en perdre 30. Si il y a bien qq chose qu'on peut observer, c'est que le nombre de kilos en trop (ou en moins) n'est pas forcément proportionnel au mal-être ressenti.
    Je suis bien d'accord! Le tout est d'être sensible aux autres et non seulement à soi-même.
  • tonkrismorisientonkrismorisien Member Messages: 209 Member Member Messages: 209 Member
    Waouhhh impressionnant tous ses messages ; je pense que quand on se décide à perdre du poids et adopter un mode de vie sain ;
    il faut privilegier les personnes de notre entourage qui ont le méme mode de vie ou qui comprennent notre choix .
    Et malheureusement prendre des distances avec tous ceux qui ne comprendront jamais notre choix et qui se permettent de faire ce genre de reflexions blessantes .
    Modifié (janvier 2019)
  • TatawyTatawy Member Messages: 28 Member Member Messages: 28 Member
    > @najema1825 a dit :
    > Une phrase de mon ex !!
    > « Mais pourquoi tu manges la peau du poulet tu n’es pas assez grosse? »
    > Quand il me voit maintenant il s’en mord les doigts 😇🤪

    La peau du poulet c'est la vie 😂 Pour la peine je lui aurais aussi piqué la sienne^^
  • najema1825najema1825 Member Messages: 225 Member Member Messages: 225 Member
    > @Tatawy a dit :
    > > @najema1825 a dit :
    > > Une phrase de mon ex !!
    > > « Mais pourquoi tu manges la peau du poulet tu n’es pas assez grosse? »
    > > Quand il me voit maintenant il s’en mord les doigts 😇🤪
    >
    > La peau du poulet c'est la vie 😂 Pour la peine je lui aurais aussi piqué la sienne^^
    À l’époque trop « faible pour me défendre «  🙊
  • tonkrismorisientonkrismorisien Member Messages: 209 Member Member Messages: 209 Member
    @tatawy oui 100 %d'accord avec ton dernier message .
    Le pire c'est les invitations au resto et tout le monde est d'accord pour aller à la pizzeria du coin . 😀
    Tu te dit ouchhh au moment de commander tu te dit l'option salade est le meilleur compromis mais vu que tout le monde commande pizza ben 🤔 ....pas le choix tu te dis soit ça va étre chaud pour toi pendant tout le repas avec ta salade 🤔 ben forcement plus le choix tu te cognes une pizza entre 800 et 1200 calories et tu esquives le dessert .😎
  • jonathmartinjonathmartin Member Messages: 282 Member Member Messages: 282 Member
    Ce n'est pas une phrase mais une qui n'est jamais sortie. Entendre le mot "tu es beau" de celle que l'on pensait être la bonne et qui au bout d'un moment te quitte sous prétexte que tu prend pas soin de toi.

    Alors que chaque semaine tu fais du sport, sans en faire autant que tu le souhaites, afin de garder du temps libre pour être avec elle et surtout être là pour ces enfants qui ne sont pas les miens et dont l’absence d'un père ce faisait sentir. Que l'on voulait pas que tu fasses à manger quand tu étais chez elle et que c'était le festival pizza, cordon bleu et pâte à longueur de temps!
    Modifié (février 2019)
  • jonathmartinjonathmartin Member Messages: 282 Member Member Messages: 282 Member
    Tatawy a écrit: »
    C'est déjà tellement dur que franchement des fois mes proches sont vraiment démotivants...

    j'ai la chance que ma famille me soutient à fond et m'encourage. Dimanche midi tartiflette aie aie aie gourmandise reste à la voiture! Il restait des crudités, betterave et thon, mon père m'a proposé de les finir car je cite "Te prive pas de crudité sachant que tu risques de pas prendre beaucoup de tartiflette" et ils n'ont pas insisté pour que j'en prennent plus.

    Chaque fois que je partage mon évolution ils me félicitent, c'est top! Surtout quand tu es solo dans ton processus de perte de poids.

    Modifié (février 2019)
  • MarikaRillonMarikaRillon Member Messages: 23 Member Member Messages: 23 Member
    SoinsSante a écrit: »
    MarikaRillon a écrit: »
    La pire pour moi c'est "tu vas tout reprendre dans deux ans". En général je réponds "peut-être mais c'est toujours deux ans de gagnés à ne pas prendre de poids".

    Sinon les classiques : "t'es pas grosse/t'es très bien comme ça", le "très culpabilisant "si toi tu es grosses alors moi je suis énorme" (de la part de personnes plus corpulentes que moi), etc.
    Ce à quoi je réponds que je me préfère moi-même plus mince et bien musclée, et que ça ne concerne que moi.
    Pour avoir moi-même déjà rétorqué l'une de ces phrases classiques à une personne moins corpulente que moi, je pense que le contexte importe pour apprécier de qui émane la phrase blessante.

    Il y a quelques années, alors que j'étais en situation d'obésité importante, d'entendre une collègue mince (avec un poids santé et tout au plus 2-3 kilos à perdre pour n'avoir presqu'aucun gras autour de ses os) se plaindre de devenir une baleine, c'était pour le moins indélicat pour moi. Autour de la table lors de notre dîner partagé, le malaise était palpable et on regardait en douce ma réaction. Je lui ai dit quelque chose comme : si tu deviens une baleine, je suis quoi selon toi?

    La ligne peut être mince entre exprimer que l'on se sent mal dans sa peau et utiliser des termes qui peuvent blesser d'autres personnes autour. Dans l'exemple que je donne, le terme péjoratif utilisé visait à traduire son mal-être, je le comprends, mais il était exprimé sans tenir compte des personnes autour. C'est légitime de s'exprimer mais ça peut s'avérer indélicat, voire blessant, s'il y a pas un peu d'empathie pour qui vit pire... C'est comme se plaindre exagérément d'une égratignure au chevet d'une personne mourante...

    Et c'est sans compter les personnes minces qui perdent 3 kilos et qui croient savoir, mieux que la personne concernée, ce que c'est d'avoir à en perdre 30.

    Je comprends, pour ma part je ne me permettrais pas d'utiliser ces termes devant quelqu'un de plus gros que moi, et d'une manière générale je ne dis pas que je suis grosse (objectivement je ne le suis pas d'ailleurs ^^), juste que je veux perdre :)

  • dmrizzola3981dmrizzola3981 Member Messages: 85 Member Member Messages: 85 Member
    > @jonathmartin a dit :
    > Tatawy a écrit: »
    >
    > C'est déjà tellement dur que franchement des fois mes proches sont vraiment démotivants...
    >
    >
    >
    >
    > j'ai la chance que ma famille me soutient à fond et m'encourage. Dimanche midi tartiflette aie aie aie gourmandise reste à la voiture! Il restait des crudités, betterave et thon, mon père m'a proposé de les finir car je cite "Te prive pas de crudité sachant que tu risques de pas prendre beaucoup de tartiflette" et ils n'ont pas insisté pour que j'en prennent plus.
    >
    > Chaque fois que je partage mon évolution ils me félicitent, c'est top! Surtout quand tu es solo dans ton processus de perte de poids.
  • dmrizzola3981dmrizzola3981 Member Messages: 85 Member Member Messages: 85 Member
    En tout cas, il y a beaucoup de souffrance cachée dans tous ces témoignages... certains font ma. Jje suis contrairement aux chevaux de course, née comme, cheval de trait, le percheron par exemple, dans ma famille nous étions pas obèse lion de la mais avec des carrures, je l ai su très jeune lors de la présentation à ma première belle famille, je n aurais pas dû entendre, mignonne mais avec de grosses attaches, voilà cataloguée article rustique. De cette première union j ai 2 filles, dont une avec un tout petit bassin, qui doit pour accoucher avoir une césarienne.... mon deuxième mariage... il y en a trois, un fils 1m94, actuellement champion de natation dans les 10 premiers Français, pas percheron... ouf . L le plus beau compliment d un homme... tu es sculpturale, un poète 😂🤣 toujours la poulinière..😝. Aujourd’hui à 61 ans j ai de gros os, je croise les doigts, je ne me suis jamais rien cassé, contrairement aux petits squelettes d oiseaux. Mon troisième mari est grand mince, adorable qui a su découvrir d autres qualités qu un physique pulpeux, expression tombée en désuétude, et qui apprécie les efforts que je fais pour ... tenir la distance. Il peut manger tout ce qu il veut... et je le gâte, j achète un gâteau pas deux... et cela me fait plaisir... voilà des réflexions souvent non réfléchies ou faites par des sans se pensants humoristes qui blessent parfois à vie. Les oublier ou au contraire les assumer, je le dis très souvent, je suis un cheval de trait... c est comme ça et il y a bien pire... allez je vais travailler, au petit trot ...
  • Hoder2017Hoder2017 Member Messages: 192 Member Member Messages: 192 Member
    Ptin c'est raide les remarques que certain.es d'entre vous ont pu prendre dans les dents parfois. J'étais mince au collège, ça m'a épargnée de tout un passage super hardcore je pense.

    La seule vraie remarque dégueulasse que j'ai entendue à propos de mon poids c'est un sale petit con d'ado dans le métro qui m'avait gueulé de penser à acheter du slim fast quand j'avais 16-17 ans. En dehors de ça, je crois que j'ai quand même pas mal échappé à la méchanceté des autres. Je suis pas mal douée pour ne pas me soucier de ce que racontent les cons aussi, ça doit aider :D .

    Moi ce que je trouve le plus difficile c'est plus les gens qui ne prennent pas au sérieux les efforts fournis, mention spéciale pour les collègues de travail :

    - Trucmuche a amené des viennoiseries ce matin, elles sont dans la salle de pause si t'en veux
    - Merci c'est gentil mais je fais gaffe, du coup je passe mon tour
    - Rohhhh ça va pas te tuer ! Allez prends-en juste une petite !
    - Non, non, merci c'est cool mais vraiment
    - *air déçu* Bon ok, c'est toi qui vois, mais bon, c'est dommage, elles sont super bonnes...

    Et rebelote à chaque fois qu'il y en a un.e qui passe devant mon bureau pour me dire bonjour. Être obligée de résister 4-5 fois en une matinée sans devenir agressive et les envoyer chier, c'est pas toujours simple, surtout qu'il n'y a pas de méchanceté dans leur intention, mais bon c'est lourdingue. Spéciale dédicace au séducteur de service qui pense me faire plaisir en m'apportant un petit pain au chocolat sur une serviette directement à mon bureau alors que j'esquive la salle de pause comme la peste bubonique :|

    Ces temps-ci, j'ai décidé qu'à chaque fois que je recevrais un coup de fil au taf, je sortirai faire des tours du bâtiment pour casser la sédentarité :

    - Bah pourquoi tu tournes comme ça autour du bâtiment ?
    - Je fais des pas pour en atteindre 10000 minimum chaque jour
    - Ah bon ? T'es au régime ?
    - Pas vraiment, j'équilibre mon alimentation et je tente de me dépenser un peu plus
    - Ah... Bizarre... Tu vas pas te mettre à compter tout ce que tu manges tant que t'y es ?
    - ... allez salut, je dois y aller hein *fuite rapide avant de gueuler comme un putois sur un.e collègue gentil.le qui ne se rend pas bien compte de ma situation.

    Après ce qui est compliqué, plus en famille ou avec des gens proches de moi, c'est d'être celle de qui on attend qu'elle finisse le plat.

    - Allez, il en reste là, on va pas laisser ça, allez Audrey tu finis !
    - Non, ça va merci, j'ai assez mangé, pourquoi pas Bidule ou Machine ?
    - *Bidule et Machine en chœur* Ah non oula moi j'ai plus faim, je peux plus rien avaler, allez Audrey, c'est bon, finis quoi....
    - Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    Ou avec mon ancien coloc quand j'avais viré les féculents le soir. TOUS LES SOIRS :

    - Ce soir carbonara ça te dit ?
    - Hum.... je ne mange pas de féculents le soir
    - Ah oui c'est vrai désolé...
    - On commande des pizzas ou quoi ?
    - Hum.... je ne mange pas de féculents le soir
    - Ah oui c'est vrai désolé...
    - Ça te dit un petit McDalle vite fait là ce soir ?
    - Hum.... je ne mange pas de féculents le soir
    - Ah oui c'est vrai désolé...
    - Y a plus grand chose là, on achète du pain et on grignotte ?
    -Hum.... je ne mange pas de féculents le soir
    -Ah oui c'est vrai désolé...
    - Ça te dit une petite tartiflette ce soir ?
    -Hum.... je ne mange pas de féculents le soir
    -Ah oui c'est vrai désolé...

    Franchement, faut avoir le moral...

    Quelqu'un disait que c'était comme de proposer une bière à un ancien alcoolique, mais franchement c'est exactement ça. Toute la journée on se coltine des pubs (affiches, pubs télés, pubs internet...) avec des Bigmacs, des Giants, des Whopper, des chips, du saucisson, on passe par des trottoirs remplis de kebabs, de fastfoods, de boulangeries et de supérettes blindés de snacks à la con dégueubons. On passe du temps à lutter contre la facilité de se dire qu'acheter un truc tout prêt ça irait plus vite que de cuisiner un bon petit truc et une fois qu'on a enduré tout ça, on endure les proches qui veulent nous gaver. C'est tellement pénible...
  • NomiogNomiog Member Messages: 81 Member Member Messages: 81 Member
    C'est vrai que quand on dis qu'on compte nos calories ça fait le même effet aux gens que si ont leur disais je suis scientologue.
  • pushpulllpushpulll Member Messages: 1,081 Member Member Messages: 1,081 Member
    Nomiog a écrit: »
    C'est vrai que quand on dis qu'on compte nos calories ça fait le même effet aux gens que si ont leur disais je suis scientologue.

    :D
    Bien vu. J'ai jamais trouvé meilleure solution que de ne pas le dire à part à certains aptes à le comprendre. Et ça fait peu de personnes. ^^
  • YanolifitYanolifit Member Messages: 18 Member Member Messages: 18 Member
    52 piges, 30 ans à grossir (jusque 120 kg), 30 ans de tentatives pour maigrir. Les insultes et les critiques ont bousillé la vie. Les toubibs ne me prenaient pas au sérieux me disaient "Mangez moins, faites du sport" du coup j'ai failli y passer avec une thyroïdite d'Hashimoto non détectée. Je suis passée par la case Médiator à cause des compulsions glucidiques liées à la maladie. Au milieu de tout ça, voilà une minuscule portion de la liste de vacheries entendues durant ma vie...
    - C'est une constitution, on n'y peut rien,
    - j'espérais quand même mieux pour mon fils,
    - si vous vous goinfrez de madeleines... (nutritionniste à qui j'ai dit que je mangeais parfois une madeleine le soir),
    - et elle s'étonne d'être grosse ?? (inconnus alors que je mangeais mon sandwich dans la rue),
    - on est inégaux devant les kilos. On n'y peut rien.
    - pourquoi ne pas faire une chirurgie ? Ça marche !
    - Regardez, la dame, elle le remplit bien, le pantalon. C'est pas comme vous, vous nagez dedans. (une vendeuse d Monoprix à une cliente, 3 fois au cas où j'aurais pas entendu la première fois),
    Et le classique...
    - c'est quand même dommage, tu as un si joli visage...
    Si un jour vous avez le temps, j'en ai encore pour 30 ans de gentillesses de ce genre. Est-ce que je suis aigrie ?? Non. Mais je l'ai suffisamment mauvaise pour décrocher une droite au prochain qui m'en sortira une. 😒
    Modifié (août 2019)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.